Classement nuisible du putois

 - - -
Chers amis chasseurs,

Nous voilà donc devant la nouvelle proposition de notre ministre de tutelle concernant l’arrêté nuisible. Vous découvrirez que malgré notre victoire au conseil d’état du  16 Juillet dernier pour le classement nuisible du putois sur l’ensemble de notre département, la ministre n’a pas suivi la décision de la haute cour de justice, confortant sa posture anti chasse par une cartographie des animaux écrasés sur nos routes départementales. Cette carte étant pourtant  un simple relevé aléatoire des observations des agents de l’ONCFS quand ils sont en action de police de la chasse. Cette carte à la base n’est qu’un indicateur de mortalité routière, et ne peut primer sur le travail incontesté de nos piégeurs.

Pour la belette, c’est carrément le non classement, malgré les 10000 prises annuelles de moyenne réalisées sur notre département depuis une vingtaine d’années. C’est vrai que nous avions perdu la nuisibilité de cette espèce le 30 Juillet dernier. C’était pour nous une grande surprise, puisque le dossier technique solide que nous avions réalisé entrait parfaitement dans le cadre ministériel demandé pour une recevabilité sur l’ensemble du département. Nous apprendrons un peu plus tard qu’apparemment le dossier technique n’aurait pas été transmis au conseil d’état, détruisant  logiquement tous nos espoirs de garder cette espèce.

Voilà donc où nous en sommes, pas de belette du tout, et un putois partiel sur le département. C’est inacceptable! Ce dossier est bien trop teinté de dogmatisme anti chasse, c’est pourquoi je ne baisserai pas les bras devant la haute administration, qui confond aisément son idéologie personnelle et les lois de la République.

Nous allons réagir vivement dans les semaines qui viennent, mais si nous voulons conserver l’espoir de changer cette injustice, nous allons devoir chasser en meute.
A moi le monde politique et l’administration ministérielle, à vous la consultation publique!
Vous trouverez ci-dessous le lien pour se connecter à la consultation publique de notre dossier sur le site du ministère de l’Ecologie. À chacun d’entre vous de mettre sa pierre à l’édifice en inondant de commentaires dénonçant la position incohérente de l’état, face à  la réalité et le bon sens de notre écologie rurale et humaine.

J’ai besoin de vous, ensemble nous serons plus forts pour ce difficile combat qui s’annonce.

Amitiés en St Hubert

Willy Schraen
Président

NB: vous trouverez également ci-dessous quelques réponses possibles.

Lien pour la consultation :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1023

Je demande le classement nuisible des espèces putois et belette sur l’ensemble du département du Pas-de-Calais en raison du nombre prélèvements largement supérieur à 500 individus et du coût des dégâts important et supérieur à 10 000 euros par an et par espèce.

Je ne suis pas d’accord avec le non classement nuisibles des espèces putois et belette dans le Pas-de-Calais en raison de leur présence significative et des dégâts importants imputés par ces espèces.

Les espèces putois et belette remplissent largement les critères souhaités par le ministère pour leur classement en tant qu’espèce nuisible. Ils doivent être réintégrés en tant que nuisible dans le département du Pas-de-Calais.

Dans le cadre d’un bon équilibre de la biodiversité, je souhaite le classement nuisible de l’espèce belette et putois dans le département du Pas-de Calais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *